Quatre solutions proposées pour mettre fin au problème des track limits en Autriche

Quatre solutions proposées pour mettre fin au problème des track limits en Autriche

©️ Red Bull Content Pool
Toto Wolff, Christian Horner ou encore Max Verstappen ont émis des propositions pour solutionner le casse-tête des track limits sur le Red Bull Ring. Le plus gros problème étant de respecter les normes de sécurité pour le MotoGP qui se rend également sur ce tracé.

par | 3 Juil 2023 | News F1

Le Grand Prix d’Autriche ce dimanche a été largement pollué par les messages de la direction de course liés aux dépassements des limites de piste. Les pilotes, les écuries et même la FIA se sont retrouvés en difficulté face à cette situation singulière.

Les commissaires étaient en effet incapables de donner toutes les pénalités en temps réel en raison du nombre invraisemblable de cas étudiés, ce qui ne permettait pas non plus aux équipes d’avertir les pilotes concernant un éventuel risque de pénalité.

Esteban Ocon a par exemple écopé de 30 secondes de pénalité après la course alors qu’il pensait avoir correctement respecté la règle des track limits.

Avec plus de 1200 cas de track limits étudiés ce dimanche pour un total de 83 tours effacés, le paddock n’a pas apprécié le spectacle proposé au Red Bull Ring.

Track limits Ocon, Alpine, Autriche 2023 - ©️ Alpine
Esteban Ocon au large sur le tracé du Red Bull Ring – ©️ Alpine

Wolff propose deux solutions

Toto Wolff, directeur de l’écurie Mercedes, a ainsi proposé deux alternatives pour la saison prochaine en Autriche.

Il n’y a que deux solutions : soit on revient aux ‘vibreurs saucisses’ et on casse les pilotes et les voitures, soit on supprime les limites de piste et on les laisse courir sur la trajectoire la plus rapide”, a-t-il indiqué.

Nous devons trouver une solution dans l’intérêt du circuit, qui est un circuit super et traditionnel, et dans l’intérêt des parties prenantes, car nous voulons des courses spectaculaires qui ne soient pas influencées par des pénalités données pour de bonnes raisons.

Horner souhaite l’ajout de graviers

Je pense qu’il faut se pencher sur la question, car cela nous donne l’air d’être des amateurs”, a affirmé Christian Horner au micro de Sky Sports F1.

Avec autant de pilotes qui enfreignent ces limites, l’année prochaine, il pourrait y avoir un peu de graviers de l’autre côté du vibreur, il faut juste y mettre de l’ordre.”

Verstappen (Red Bull), Leclerc (Ferrari), Sainz (Ferrari) et Hamilton (Mercedes), Autriche 2023 - ©️ Red Bull Content Pool
La FIA et Horner souhaitent l’ajout de graviers dans les derniers virages, comme ici au virage 4 – ©️ Red Bull Content Pool

Cette idée avancée par le team principal de l’écurie Red Bull, a par ailleurs fait l’objet d’une recommandation de la FIA auprès du circuit.

Pour la deuxième année consécutive l’instance dirigeante a recommandé au Red Bull Ring d’ajouter des bacs à graviers dans les derniers virages. Des demandes qui n’ont pas eu de suite jusque ici, en raison notamment des normes de sécurité pour le MotoGP qui roule également en Autriche.

Verstappen suggère une ligne blanche plus large

Max Verstappen, leader du championnat, proposait dès la fin des qualifications ce vendredi, une solution différente pour réduire le problème des track limits.

Je pense que nous avons déjà essayé sur quelques circuits de peindre une ligne blanche un peu plus large, ce qui a aidé un peu parce que je pense que la ligne blanche à certains endroits est assez étroite avec les vitesses élevées que nous atteignons dans ce virage en particulier (le dernier virage), donc c’est peut-être quelque chose que nous pouvons examiner.


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS