Ralf Schumacher qualifie le nouveau format sprint de “fardeau” pour la F1

Ralf Schumacher qualifie le nouveau format sprint de “fardeau” pour la F1

©️ Red Bull Content Pool
L'ancien pilote de F1, Ralf Schumacher, a qualifié le nouveau format sprint en F1 de "fardeau" pour toutes les personnes concernées comme les pilotes, mais aussi les mécaniciens et les ingénieurs.

par | 28 Avr 2023 | News F1

Le format apparaîtra pour la première fois ce week-end à l’occasion du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Il introduit une nouvelle structure dans le week-end “classique“ de la F1.

Ralf Schumacher pense que le nouveau format mettra à rude épreuve toutes les personnes impliquées en Formule 1.

Je pense que c’est très bien pour nous et pour les téléspectateurs. Mais pour la Formule 1 elle-même, pour les mécaniciens, les pilotes, tout ce qu’il y a autour, les ingénieurs, c’est un plus grand fardeau, sans aucun doute“, a-t-il déclaré sur Sky Sports Germany.

Il s’est également interrogé sur le nombre de courses qui peuvent être concernées sur une saison par ce nouveau format : “À un moment donné, la question se pose de savoir combien de courses le format de la Formule 1 peut supporter.“

Max Verstappen, Red Bull, Azerbaïdjan 2023, Bakou EL1 - ©️ Red Bull Content Pool
Max Verstappen s’est lui aussi montré contre ce format sprint en F1 – ©️ Red Bull Content Pool

Je ne sais pas si le fait de multiplier les courses le week-end est vraiment intelligent.

Malgré ses réserves, Ralf Schumacher a exprimé son enthousiasme pour le prochain Grand Prix d’Azerbaïdjan.

J’ai vraiment hâte d’y être. [Bakou] est un circuit urbain où nous verrons beaucoup de manœuvres de dépassement, et si les pilotes se retiennent ? Je ne pense pas.“

Rappel du mode de fonctionnement de ce nouveau format sprint en F1

Vendredi : EL1 et qualifications pour le Grand Prix

La journée du vendredi garde le même déroulement, à savoir une seule séance d’essais libres directement suivie par les qualifications. Désormais, cette séance de qualifications déterminera la grille de départ du Grand Prix du dimanche. La pole position sera toujours officiellement attribuée au pilote le plus rapide lors de cette session.

Samedi : journée sprint

Le samedi est désormais une journée indépendante, que l’on pourrait qualifier de ‘journée sprint’. Effectivement, une deuxième séance de qualifications plus courte aura désormais lieu le samedi matin. Elle comprendra toujours trois parties : Q1, Q2, Q3, mais qui ne dureront que 12, 10 et 8 minutes.

Nommée “Sprint Shootout“ par la F1, cette séance comportera une autre particularité. Obligation de rouler en pneus médiums en Q1 et Q2 et obligation d’établir son chrono avec les pneus tendres en Q3.

Cette séance permettra d’établir la grille de départ pour la course sprint de l’après-midi. L’unique enjeu de cette course de 100 km sera donc désormais de marquer quelques points pour le top 8. Le barème de points pour cette course sprint ne change pas.

Dimanche : jour de Grand Prix

Enfin, le dimanche ne subit aucune modification dans son déroulement. Comme indiqué un peu plus tôt, la grille de départ du Grand Prix dépendra désormais uniquement des qualifications du vendredi après-midi.


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS