Le Paul Ricard et Hockenheim bientôt de retour en F1 ?

Le Paul Ricard et Hockenheim bientôt de retour en F1 ?

©️ Red Bull Content Pool
La France et l'Allemagne font tout leur possible pour faire revenir la F1 sur leurs terres, quitte à se satisfaire d'une alternance entre le Paul Ricard et Hockenheim.

par | 21 Avr 2023 | News F1

Le calendrier de la Formule 1 s’agrandit, mais plusieurs pays ou circuits présents en F1 depuis de nombreuses saisons ont perdu leur place. On peut bien évidemment prendre comme exemple la France et l’Allemagne qui n’accueillent plus de Grand Prix. 

Par ailleurs, d’autres comme Spa et Monza savent que la F1 peut, après expiration de leur contrat, décider de ne plus revenir sur leur piste. 

De nouvelles rumeurs concernant l’alternance de deux circuits dans le calendrier annuel de la Formule 1 donnent de l’espoir au Paul Ricard ainsi qu’à Hockenheim.

L’ancien organisateur de la course à Hockenheim espère que les discussions avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, aident l’Allemagne à revenir au calendrier. 

Nous ne ferions que mobiliser les énormes ressources nécessaires pour organiser une course de Formule 1 tous les deux ans, tout en conservant l’image et le statut d’un circuit de Formule 1“, a déclaré Jorn Teske, le patron d’Hockenheim, à Auto Bild.

L’alternance, seule possibilité pour revoir un Grand Prix de France ? – ©️ Red Bull Content Pool

Alesi en faveur d’une alternance pour le retour d’un Grand Prix de France

Jean Alesi, ancien pilote de Formule 1 et nouveau président du circuit Paul Ricard, semble lui aussi très emballé à l’idée d’une rotation au calendrier avec un autre circuit.

Peut-être que maintenant, en Europe, il y aura une nouvelle façon d’avoir la F1“, a déclaré le natif d’Avignon dans le podcast d’Eurosport ; Les Fous du Volant. “Avec un pays en alternance avec un autre. Cela permettra également d’économiser de l’argent“, a ajouté Alesi. “Peut-être que Spa, un GP d’Autriche ou Imola pourraient alterner avec nous.

En Formule 1, il y a aujourd’hui 32 pays qui demandent à avoir des Grand Prix« , a révélé Alesi. « Mais il n’y a que 23 événements.“

À l’avenir, la F1 souhaite disputer une course sur le seul continent qui n’organise pas encore de Grand Prix, le continent africain. Certaines rumeurs font ainsi état d’un rapprochement de la Formule 1 avec l’Afrique du Sud et le circuit de Kyalami. Son éventuelle entrée au calendrier pousserait un autre circuit vers la sortie. 

“La F1 a donc des gens qui sont presque à genoux devant elle et qui lui disent ’s’il vous plaît, s’il vous plaît, venez – nous vous accueillons à bras ouverts’. Mais ce n’est pas le cas en France“, conclut-il avec un sourire qui en dit long. 


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS