Course – Verstappen égale Senna, en devançant Alonso et Hamilton

Course – Verstappen égale Senna, en devançant Alonso et Hamilton

©️ Red Bull Content Pool
Max Verstappen a remporté sa 41e victoire en F1 devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton.

par | 18 Juin 2023 | News F1

Départ : Hamilton passe Alonso

Envol raté pour Fernando Alonso qui perd immédiatement une position au profit de son ancien coéquipier. L’Espagnol était même proche de se faire passer par George Russell.

Alors que Max Verstappen s’échappait petit à petit à l’avant, Logan Sargeant était contraint de garer sa voiture dès le 8e tour, entraînant une rapide Virtual Safety Car.

Une fois le drapeau vert de nouveau agité, Fernando Alonso se montrait particulièrement menaçant envers un de ses rivaux historiques : Lewis Hamilton. Une bataille intéressante se profilait donc pour la deuxième place entre Hamilton P2, Alonso P3 et Russell P4, tous les trois sur un rythme similaire.

Safety Car : Russell dans le mur

Cette bataille à trois n’aura finalement pas lieu puisque George Russell est allé taper le mur en sortie du virage 9. Après avoir escaladé le vibreur intérieur, le Britannique a perdu l’arrière de sa Mercedes, tapant ainsi le mur extérieur.

Avec de nombreux débris présents en piste, la direction de course déployait alors la voiture de sécurité. Une aubaine pour les pilotes partis en médiums qui en profitent pour passer les pneus durs. Parmi eux, les leaders : Max Verstappen, Fernando Alonso et Lewis Hamilton.

Les anciens équipiers chez McLaren en 2007 sont par ailleurs passés proches du contact, Mercedes relâchant Hamilton juste devant Alonso. Sous enquête, le Britannique n’a finalement pas été pénalisé.

Du point de vue de la stratégie, les pilotes de la Scuderia Ferrari étaient les seuls, étant partis en médiums, à ne pas avoir profité de la Safety Car pour chausser les pneus durs.

Le top 10 au moment de la relance était le suivant :

  • 1 : Verstappen
  • 2 : Hamilton
  • 3 : Alonso
  • 4 : Leclerc
  • 5 : Sainz
  • 6 : Pérez
  • 7 : Magnussen
  • 8 : Bottas
  • 9 : Ocon
  • 10 : Piastri

Alonso passe Hamilton pour P2

Quelque tours après la relance de course, Fernando Alonso profite de son excellent rythme pour dépasser Lewis Hamilton, reprenant ainsi la deuxième position perdue au départ.

À l’avant, le pilote Aston Martin était aux alentours des trois secondes du leader incontesté, Max Verstappen, qui se plaignait de son côté de ses gommes. Alors que le Néerlandais insistait sur le manque d’adhérence des pneus durs à la radio, il a gentiment été rappelé à l’ordre par ”GP“, son ingénieur, l’invitant à rester concentré. Un manque d’adhérence qui a vite été résolu, le leader du championnat s’échappant en tête de course.

L’action en piste se passe plus loin dans le peloton avec une bataille musclée entre de Vries et Magnussen. Après avoir déjà été roues contre roues aux virages 1 et 2, les deux pilotes se sont retrouvés au fond de l’échappatoire du virage 3, la faute à un freinage manqué par le pilote AlphaTauri, ruinant sa course et celle du Danois.

Une stratégie Ferrari réussie

La mi-course désormais dépassée, les leaders entamaient ainsi une nouvelle salve d’arrêts au stand. Une fenêtre ouverte par Pérez puis suivie par Sainz, Leclerc, Hamilton, Alonso, et Verstappen. Les grands gagnants sont alors les pilotes Ferrari, qui sur une stratégie à un seul arrêt, conservent la 4e et la 5e place, pourtant partis 10e et 11e sur la grille.

Abandon pour Russell

De manière miraculeuse, George Russell avait pu reprendre la course après son crash, pourtant assez violent. Remonté dans les points, le Britannique a finalement été rappelé au stand pour abandonner.

Sur cette fin de course, l’attention se porte sur son coéquipier, Lewis Hamilton, sur un gros rythme, qui est revenu à 1,5 seconde de Fernando Alonso. Au volant de sa Mercedes en pneus médiums, face aux pneus durs d’Alonso, Hamilton est à la limite pour tenter de réduire l’écart. Un effort qui ne sera pas récompensé.

Un podium de champions du monde

Verstappen remporte donc ce Grand Prix du Canada grâce à une course parfaitement maîtrisée. Il s’impose devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton pour former un podium avec 11 titres mondiaux.

Les Ferrari P4 et P5 ont réalisé un Grand Prix solide, alors que Sergio Pérez termine P6 avec le meilleur tour en course grâce à un arrêt tardif.

Alex Albon, 7e, remporte le titre mérité de pilote du jour après avoir notamment gardé derrière lui Esteban Ocon 8e.

Lando Norris, 9e en piste, termine finalement 13e en raison d’une pénalité de 5 secondes (“comportement antisportif“), ce qui permet à Bottas, passé sur la ligne par Stroll, de marquer le point de la 10e place.

Le classement du Grand Prix de F1 du Canada 2023

PPiloteTempsPoints
1Max Verstappen25
2Fernando Alonso+ 9.518
3Lewis Hamilton+ 14.115
4Charles Leclerc+ 18.612
5Carlos Sainz+ 21.510
6Sergio Pérez+ 51.09 (MT)
7Alex Albon+ 60.86
8Esteban Ocon+ 61.64
9Lance Stroll+ 64.42
10Valtteri Bottas+ 64.41
11Oscar Piastri+ 65.1
12Pierre Gasly+ 65.2
13Lando Norris+ 68.3
14Yuki Tsunoda+ 73.4
15Nico Hülkenberg+ 1T
16Zhou Guanyu+ 1T
17Kevin Magnussen+ 1T
18Nyck de Vries+ 1T
Ab.George Russell
Ab.Logan Sargeant


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS