Russell vise Red Bull : en cas de deuxième infraction du budget cap, la sanction doit être “à la hauteur”

Russell vise Red Bull : en cas de deuxième infraction du budget cap, la sanction doit être “à la hauteur”

©️ Red Bull Content Pool
George Russell et Lewis Hamilton ont exprimé leurs préoccupations concernant les sanctions infligées en cas de dépassement du budget cap.

par | 21 Juil 2023 | News F1

Des rumeurs apparues cette semaine autour d’un éventuel dépassement du budget cap pour certaines équipes en 2022, sont venues relancer les débats autour des sanctions à infliger en cas d’infraction.

En fin d’année dernière, les sanctions reçues par Red Bull (7 millions de dollars et 10% de réduction du temps en soufflerie) après avoir dépassé le budget cap en 2021, avaient entraîné de nombreuses discussions dans le paddock F1.

En marge du Grand Prix de Hongrie, Lewis Hamilton n’a pas caché son inquiétude sur les sanctions infligées en cas de nouvelles infractions annoncées plus tard cette année concernant la saison 2022.

C’est clairement une préoccupation”, a affirmé Hamilton, cité par Sky Sports F1. “Il n’y a pas eu de grosse punition la dernière fois. Il y aura probablement des gens qui recommenceront en sachant qu’ils ne recevront qu’une tape sur les doigts.

Hamilton (Mercedes), Verstappen (Red Bull) et Russell (Mercedes), Espagne 2023 - ©️ Red Bull Content Pool
Les pilotes Mercedes souhaitent des sanctions plus sévères et ce d’autant plus si Red Bull commet une deuxième infraction au budget cap – ©️ Red Bull Content Pool

Russell : “Il faut que la sanction soit à la hauteur de l’infraction” du budget cap

George Russell a par ailleurs rejoint l’avis de son coéquipier chez Mercedes, en souhaitant également des sanctions “plus sévères” en cas de récidive, visant ainsi clairement Red Bull.

Si quelqu’un a enfreint un règlement, il faut que la sanction soit à la hauteur de l’infraction”, a indiqué Russell dans des propos rapportés par Sky Sports F1.

Je pense qu’il y a eu des infractions l’année dernière et qu’il est clair que la sanction n’était pas à la hauteur de l’infraction.”

Nous ne voulons pas que cela se reproduise. S’il s’agit d’une deuxième infraction, la sanction devrait être encore plus sévère que ce qui est peut-être une sanction juste, si cela se produit deux années de suite.

J’ai confiance en la FIA, je pense que Mohammed [Ben Sulayem] est une grande force là-bas aussi. Ils ne laisseront personne s’en tirer avec quelque chose qui n’aurait pas dû se produire sous leur surveillance, donc j’ai confiance en eux,” a conclu George Russell.


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS