Un milliardaire souhaite monter une écurie de F1 d’ici 2026

Un milliardaire souhaite monter une écurie de F1 d’ici 2026

©️ Red Bull Content Pool
Calvin Lo, milliardaire originaire de Hong Kong, a révélé qu'il était en pourparlers avec un certain nombre de partenaires afin de créer une nouvelle écurie de Formule 1 en 2026.

par | 13 Avr 2023 | News F1

Déjà lié au monde de la F1 avec l’écurie Williams, Calvin Lo a insisté sur le fait que cette implication dans le projet de l’écurie britannique ne sera pas un obstacle à sa nouvelle implication dans une autre écurie de Formule 1. 

Alors que d’autres projets comme celui d’Andretti-Cadillac et d’Hitech Grand Prix tentent d’intégrer la grille 2026, Calvin Lo a affirmé ne pas avoir de lien avec ces candidatures. De fait, il ne resterait que la piste Panthera Team Asia pour le milliardaire hongkongais.

La grille de départ en 2023 et ses 20 monoplaces
© Red Bull Content Pool

PDG de la compagnie d’assurances RE Lee International, Calvin Lo a insisté sur le fait que les énormes sommes d’argent nécessaires pour positionner deux nouvelles monoplaces sur la grille de départ de 2026 ne sont pas un problème pour lui. Cependant, il pointe du doigt plusieurs autres obstacles comme le fait que la F1 est “trop concentrée sur les États-Unis”. Il reconnaît qu’il est également difficile de trouver les bonnes personnes pour matérialiser ce projet plus qu’ambitieux.

“La partie financière, croyez-le ou non, n’est pas le plus gros problème pour moi”, a-t-il déclaré à Reuters. “Il s’agit en fait de rassembler toutes les compétences, les mécaniciens, toute l’équipe en une seule unité.”

“En ce moment, il y a quelques opportunités qui se présentent, qui se sont présentées, et nous discutons très sérieusement avec quelques équipes.”

“J’aimerais que la F1 s’implique davantage en Asie” – Calvin Lo

Lo souhaite une plus grande influence asiatique sur la F1 à l’avenir et envisage également de créer une académie à Hong Kong qui formerait des personnes à tous les aspects du sport.

“Je pense qu’il y a beaucoup plus d’acteurs et d’investisseurs asiatiques qui veulent se lancer dans ce sport, plus que nous ne pourrions l’imaginer”, assure-t-il. “J’ai la chance de connaître un grand nombre d’entre eux, et ils ont exprimé leur intérêt pour s’impliquer. Il faut donc créer un consortium et mettre en commun les ressources, qu’il y ait plus de talents asiatiques, pas seulement des pilotes, mais aussi des gens de l’ombre“, a conclu le milliardaire.


Pour ne rien manquer de l’actu F1, suivez également SecteurF1 sur Facebook en cliquant ici !

Lire aussi :

DERNIÈRES NEWS